Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 00:00

Laurent-par-Jean-Daniel-Sudres.jpg


Samedi  5 et Dimanche 6 Janvier

Galettes, Feuilletés et autres Vol-au-Vent
Avec l'Epiphanie, la lumière de la nouvelle année s'impose, symbolisée par cette pâte qui s'élève en un souffle. Aussi avons-nous eu envie de décliner pâtes feuilletées salées et sucrées : dartois, tourtes, bouchées à la reine, galettes, vol-au-vent... Notre gastronomie est riche de ses préparations gourmandes que nous voulons remettre à l'honneur. Nul doute que ces feuilles légères et croustillantes qui s'élèvent comme par magie en un millefeuille aérien au goût beurré saurons vous séduire.
 

Samedi  12 et Dimanche  13 Janvier

Jeunes Pousses de la Loire : Le Domaine de la Grange Tiphaine de Coralie et Damien Delecheneau
Elle s'appelle Coralie. Il se nomme Damien. Tous deux sont oenologues et après avoir fait leurs premiers pas en Californie ou dans les vignobles sud-africains, ils sont sagement revenus reprendre le domaine familial, sis sur les hauts d'Amboise, avec vue imprenable sur le château royal et la Loire en majesté. Reconverti en bio voilà dix ans, le domaine de la Grange Tiphaine donne aujourd'hui tous ses fruits. La gamme est impressionnante tant rien ne semble arrêter ce jeune couple de vignerons. Bulles, rouges, rosés, blancs secs et moelleux, ils osent s'attaquer à tout, et tout leur réussit. Ce qui frappe avant tout, c'est la singularité des arômes qu'ils arrivent à exprimer. Deux cépages se singularisent particulièrement : le chenin qu'ils cultivent à Montlouis et le côt dont ils arrivent à dégager des arômes d'iris et de violette... Avec eux, la Loire peut être fière de ses jeunes pousses.  

Découvrez ici la journée préparatoire à cette Rencontre.

 

Samedi  19 et Dimanche 20 Janvier

Les Outsiders de la Bourgogne : Claude et Hervé Muzard
Vignerons depuis 9 générations de père en fils à Santenay, Claude et Hervé Muzard ont hérité de leur père, Lucien, l'amour du terroir. Leur domaine désormais certifié en bio s'est enrichi récemment de deux jolies parcelles à Meursault dont la prestigieuse "Meix Chavaux", et s'affirme d'année en année comme l'un des plus prometteurs de la Côte de Beaune. Leurs Santenay rouges, la plupart en premiers crus, sont de gourmands pinots noirs de caractère. Mais la surprise vient surtour de leurs Santenay blancs, remarquables, qui à l'aveugle, se confondraient aisément avec leurs prestigieux voisins. Non sans malice, les deux frères ont fondé l'association des "Tontons trinqueurs" et s'inscrivent désormais parmi la nouvelle garde des talentueux vignerons de Bourgogne.

Découvrez ici la journée préparatoire à cette Rencontre.
 

Samedi  26 janvier et Dimanche 28

Eternelle Truffe Noire 
La truffe relève du miracle et peut-être encore plus cette année où la météo n'a pas été facile pour le diamant noir. Notre ami et complice Pierre-Jean Pébeyre, ou peut-être même son père, le célèbre Jacques Pébeyre, courtiers en truffes depuis plusieurs générations, saurons vous conter toutes les péripéties de sa formation, de son développement, de sa découverte, de son présent et de son avenir. Avancé cette année à fin janvier, ce rendez-vous incontournable est à ne pas manquer. 

Samedi 2 et Dimanche 3 Février

Bordeaux new-look : Château Fieuzal Grand Cru Classé de Graves avec Stéphen Carrier
Fieuzal rêvait le long de ses doux coteaux dorés comme une Belle au Bois dormant. Il aura fallu un riche irlandais passionné d'art et de vins pour la réveiller, secondé de main de maître par Stéphen Carrier, le nouveau directeur, formé à l'école de Jean-Michel Cazes. Ce dernier a modernisé le domaine, revu la conception du chai et soudé une jeune équipe autour de lui. Désormais il faut compter avec un château Fieuzal "new look", décomplexé. Pour mieux s'adapter à toutes les situations et magnifier les différents cépages, le chai est équipé à la fois de cuves inox, bois et béton. Les vins s'en ressentent déjà. les rouges ont des nez de fruits rouges et noirs et développent de suaves notes florales. La bouche est franche, les tannins vifs. Quant aux blancs sur une dominante sauvignon, ils retrouvent le chemin des grands vins qui ont fait la réputation du domaine. Energique, déterminée, la Belle au Bois dormant est décidément bien éveillée.

Découvrez Fieuzal new look ici la journée préparatoire à cette Rencontre.
          

Samedi 9 et Dimanche 10 Février

Vallée des merveilles en Roussillon :  Jean gardiès en son terroir d'Espira de Agly
Depuis 7 générations la famille Gardiès est installée en bordure de Rivesaltes, à l'entrée de la vallée de l'Agly. Les châteaux cathares veillent au loin sur ce vignoble paradoxal composé en cet endroit précis de rouge et de noir, des alluvions rouges des Corbières et des schistes noirs de Maury. De ce terroir torturé par les vents où la garrigue le dispute aux vignes, Jean Gardiès a su exprimer le meilleur avec mesure, dextérité et intelligence. Certifié en bio depuis 2004, son domaine produit des vins blancs qui explorent avec respect tous les cépages autochtones, grenaches gris, blanc et noir, macabeu, muscat et malvoisie, que ce soit en secs, en vins doux naturels ou en Rivesaltes mutés. Ses vins rouges, issus de carignan, syrah et mourvèdre, dont les célèbres cuvées "Falaise" et "La Torre", s'expriment sur la concentration et l'élégance, jamais sur l'extraction. En terre cathare, Jean Gardiès a su maîtriser le soleil et le vent.

Découvrez ici la journée préparatoire à cette Rencontre.
 

Jeudi 14-Vendredi 15 et Samedi 16 Février

Pétillante Saint-Valentin avec le Champagne Ruinart
Nous fêterons la Saint-Valentin avec notre Champagne maison, le Champagne ruinart, symbole d'excellence, de raffinement et de convivialité. Nous aurons le plaisir d'accueillir son ambassadeur de charme, Christophe Garnier, qui vous commentera la très élégante cuvée "R" et la superbe cuvée de prestige "Dom Ruinart" blanc aux bulles toujours aussi fines et subtiles.      lichen-mini.jpg

Grand Hôtel du Lion d'Or
Romorantin-lanthenay

Dégustation apéritive offerte
Dîners du samedi et Déjeuners du dimanche,
Menu à 105 € par personne, hors boisson
Menu Truffe à 130 € par personne, hors boisson, les 26 et 27 janvier.

Réservation Tél. 02 54 94 15 15 
Info@hotel-liondor.fr

logo rc-copie-1

Repost 0
Published by Marie-Christine et Didier Clément - dans Rencontres de la Saint-Vincent
commenter cet article
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 10:30

 Fieuzal-2012-Stephane-Carrier.JPG

 

Fieuzal semblait rêver le long de ses doux coteaux dorés comme une Belle au Bois dormant. Il aura fallu un riche irlandais passionné de vins et amateur d'art, Lochlann Quinn, pour le réveiller, secondé de main de maître par Stéphen Carrier, le nouveau directeur formé à l’école de Jean-Michel Cazes et de la Napa Valley. Ce dernier a modernisé le domaine, revu la conception du chai, soudé une jeune équipe passionnée autour de lui. Désormais il faut compter avec Fieuzal « new look », un Bordeaux décomplexé. 

Fieuzal-2012-011.jpg   

 Ne cherchez pas ici la surenchère ni l'ostentation. Le bâtiment principal s'est agrandi de deux ailes pour se lier au chai et son architecture sobre et élégante reflète une conception mûrement réfléchie du lieu et de son rôle. Symbole de ce renouveau, de larges baies conçues en structure traditionnelle comme dans un atelier laissent entrer une lumière qui joue avec bonheur sur les murs peints de subtiles couleurs minérales, rouges profonds, ocres évanescents, gris organiques. Le temps joue ici avec son ombre. A Fieuzal, dès qu'on ouvre une porte, une fenêtre, les vignes sont omniprésentes et se fondent en une majestueuse toile de fond dans le décor intérieur. Dans ces vastes espaces se réfugient les saisons. Yin et yan, intérieur -extérieur, le lieu respire ce lien indicible tissé entre la nature et l'homme à travers le vin. 

Fieuzal 2012 001

 

 

Fieuzal 2918 

 

Dans le nouveau chai coexiste trois batteries de cuves en inox, en bois et en béton, pour optimiser le potentiel de chaque parcelle, de chaque cépage, selon les besoins. Développé sur 70 hectares en rouge, le vignoble est planté de cabernet sauvignon, de merlot, de cabernet franc et de petit verdot. Stéphen travaille actuellement à la replantation de 5 hectares en réintroduisant les cépages malbec et petit verdot pour accentuer la biodiversité des expressions. Le vignoble en blanc, qui a longtemps fait la réputation du domaine, ne s'étend que sur 10 hectares. Il est planté des cépages traditionnels sauvignon, sémillon et muscadelle avec une volonté affirmée de faire du sauvignon la colonne vertébrale des vins.

 

Fieuzal-2983.JPG
Les vins se ressentent déjà de ce changement de stratégie. Sur un positionnement ancré dans une vérité du terroir, en dehors des modes, les rouges ont, en général, des nez de fruits rouges et noirs et développent des notes florales suaves, la bouche est franche, les tanins vifs. Quant aux blancs, ils ont retrouvé le chemin des grands vins qui ont fait la réputation du domaine. Si vous voulez, comme nous, être charmé par la dynamique de ce domaine, visualiez cette video avant de venir rencontrer le charismatique Stéphen Carrier.
 

 

     lichen-mini.jpgLe week-end du samedi 2 et du dimanche 3 février  2013 sera consacré au 
Château Fieuzal
Grand Cru Classé de Graves
en présence de Stephen Carrier 

Grand Hôtel du Lion d'Or
Rencontres de la Saint-Vincent 2013

Dîner du samedi - Déjeuner du dimanche
Accords mets-vins exclusifs réalisés par Didier Clément avec les vins du domaine 
Réservation au 02 54 94 15 15 ou par mail info@hotel-liondor.fr

logo_rc.gif
Repost 0
Published by Marie-Christine, Hélène WorldWine et Didier Clément - dans Rencontres de la Saint-Vincent
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 10:30

Gardies-2012-dans-les-vignes.JPG
Il faut suivre un long chemin de terre bordé de fenouil sauvage pour accéder au domaine Gardiès. Nous sommes en Fenouillèdes le bien-nommé, au commencement de la vallée d'Agly, non loin de Rivesaltes. L'homme de Tautavel n'est qu'à quelques portées de flèches et les châteaux cathares de Quéribus et de Peyrepertuse veillent au loin. Jean Gardiès a installé son vaisseau moderne face à ce terroir paradoxal, au milieu de ce pli terrestre, entre rouge et noir.


gardies-cirque-de-Vingrau.JPG 

Le rouge, ce sont les alluvions des Corbières ; le noir, les schistes de Maury. Paradoxe des sols, paradoxe des terroirs, paradoxe des vins que Jean a appris à maîtriser avec une grande intelligence. Les vins de schistes sont solaires, immédiats, ont un arôme fruité et puissant. Les vins de calcaire, notamment ceux du terroir de Vingrau, à quelques portées de là, proviennent d'un sol riche en carbone de calcium pur et s'expriment toute en droiture, en rectilignité. Le cirque de Vingrau est le berceau de la famille Gardiès, installée ici depuis 7 générations. Le domaine est certifié en bio depuis 2004. 

Gardies-schistes.JPG
Le vent de la méditerranée balaye le vignoble avec force, les feuilles dansent et  la tour qui se hisse au fond de la vallée - et qui a donné son nom à la célèbre cuvée "la Torre" - rappelle que l'on est ici dans un pays de sentinelles et que cette vallée fut une frontière ancienne entre la France et l'Espagne. Jean Gardiès a la carrure d'un héros de Dino Buzzati ou de Julien Gracq. Avec un calme et une détermination de vigie, il sent son pays, le goûte, le palpe et nous le restitue dans des cuvées maîtrisées, des "vins de concentration jamais d'extraction" comme un dompteur de terroirs sauvages.
  
Gardies-portrait.JPG

 

Dans ses blancs, Jean explorent les cépages originels du Roussillon. Le Glaciaires 2011, composé de grenache blanc, de grenache gris, de macabeu et de malvoisie, est friand, légèrement abricoté et a déjà une belle tension. Les Vignes de mon père blanc 2011, composé à 100% de malvoisie, le cépage méditerranéen par excellence, donne un Malvoisie sec des plus intéressants, sur un nez de figue et de fleur d'amandier, une jolie profondeur et une acidité qui scintille en bouche. Le Clos des Vignes 2011, est un très grand vin blanc du Roussillon. A la richesse de son nez, on reconnaît la complexité de ses cépages métissées, grenache gris, blanc et noir, l'ancienneté de ses vignes plantées il y a plus de 70 ans, à plus de 300 mètres d'altitude sur les falaises de calcaire pur de Vingrau.   

Gardies-2012-012.jpg

 

Les Vignes de mon père Rouge 2010 est un étonnant carignan issu de vignes de plus de 90 ans, surprenant par son fruit et sa gourmandise, un vin de "glisse" comme l'explique Jean qui dit travailler sur la longueur plutôt que sur la rondeur. "Quand un vin est rond, je ne sais pas comment le prendre" avoue-t-il. Clos des Vignes Rouge 2009 est d'un magnifique équilibre, d'une maturité juste et sincère, sans aucune extraction superflue. Avec Falaises 2010, issu de syrah, de grenache et de carignan, on attaque les cuvées mythiques du domaine. Avec un élevage de presque 20 mois, la syrah s'exprime toute en finesse et la bouche est serrée, fraîche, élégante, sur des arômes de figue et de fraise, qui ne se laissent deviner qu'après oxygénation dans le verre. La Torre 2010, encore terriblement jeune, composée à 90% de mourvèdre, provient de ce sous-sol d'argile recouvert de schistes. Le solaire du schiste, la retenue de l'argile. Le vin est plus accessible, plus immédiat mais, en bouche, les fruits noirs épicés sont denses et serrés. Ce mourvèdre, typique de la méditerranée, ne se livrera véritablement que dans quelques années. 

Gardies-2012-009.jpg  
Puis viennent les gourmandises... car Jean veut respecter la tradition viticole de sa région et offrir dans sa gamme vins doux naturels et vins mutés mais toujours dans la perspective et le respect des vins qui les composent. Cerra 2009 est un étonnant caramel lacté au goût de cerise. La douceur du fruit rond s'exprime en milieu de bouche mais laisse la fin de bouche fraîche. Avec ses 80 g de sucre résiduel, il s'approche plus d'un Porto que d'un Rivesaltes. Un vrai délice ! Le Rivesaltes Ambré 1998, avec ses 75 g de sucre résiduel, est une des plus grandes gourmandises qu'il nous fût donner de goûter. Malheusement, il n'y en a plus... Mais imaginez une finesse de caramel au lait, légèrement noité, un or pur, léger, profond, patiné par ses quelques 10 ans d'attente en fût. Grandiose ! Enfin, le Rivesaltes 1981, d'une finesse exquise, à la bouche muscatée, avait une robe qui rivalisait avec le soleil couchant de ce premier jour d'hiver.
Oui, Jean Gardiès est bien un dompteur. Il a su apprivoiser le rouge et le noir, le soleil et le vent...

lichen-mini.jpg
Le week-end du samedi 9 et du dimanche 10 février  2013 sera consacré au domaine Gardiès
en présence de Jean Gardiès 

Grand Hôtel du Lion d'Or
Rencontres de la Saint-Vincent 2013

Dîner du samedi - Déjeuner du dimanche
Accords mets-vins exclusifs réalisés par Didier Clément avec les vins du domaine 
Réservation au 02 54 94 15 15 ou par mail info@hotel-liondor.fr

logo_rc.gif

 

Repost 0
Published by Marie-Christine et Didier Clément - dans Rencontres de la Saint-Vincent
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 10:30

Muzard-2012-001.jpg
Il faut dérouler la merveilleuse litanie de la D974 - Pommard, Volnay, Meursault, Puligny, Chassagne-Montrachet avant d'arriver jusqu'à eux. Claude et Hervé Muzard sont vignerons de père en fils à Santenay depuis 1645, ce qui représente 9 générations ! Dignes héritiers de leur père, Lucien Muzard, qui avait structuré et redonné tout son lustre au domaine dans les années 1960, les deux fils ont entamé dans les années 2000 une conversation en bio qui vient d'être couronnée par la certification (2011). Et les vins s'en ressentent ! Nous avions déjà gardé en tête le souvenir d'une précédente dégustation et d'un Clos de Tavanne assez remarquable mais le domaine Muzard est désormais un outsider avec lequel il faut compter, une valeur montante indubitable et incontestée de la Côte de Beaune. 

Muzard-2012-010.jpg


Historiquement ancré à Santenay, les deux frères ont eu l'occasion dernièrement d'acquérir une parcelle de vieilles vignes sur Meursault sur le lieu-dit "Les Crotots" (2010) et l'année suivante, une autre parcelle célèbre par ses prestigieux voisins, "Les Meix-Chavaux" (2011). Toute une réflexion sur le Chardonnay est venue s'ajouter au travail des rouges avec une répartition des rôles bien établie : Hervé à la cave et Claude dans les vignes.   



Muzard-2012-009.jpg  
 A l'unanimité de l'assemblée, la surprise de notre dégustation fut la grande pureté des blancs que ce soit Santenay Champs Claude 2011 avec sa droiture, son grillé d'une grande finesse et sa bouche saline sur les fleurs blanches, le Santenay Clos Faubard 2011, très serré, avec son superbe nez de fruits mûrs et sa belle ampleur en bouche, le Meursault "Vieilles Vignes" 2011 du lieu-dit "Les Crotots", d'une grande pureté, joliment marqué par le grillé, d'une tension minérale avec une pointe d'iode, ou cette nouvelle perle, le Meursault Meix chavaux 2011, au joli nez toasté qui développe ensuite des notes de framboise légèrement poivrée et se termine sur la fraise des bois...  

 

Muzard-2012-020.jpg

 

Les rouges du domaine s'affirment quant à eux avec gourmandise et caractère. Du Bourgogne rouge 2011 sur les notes de framboises et de cerises au Santenay 1er Cru Maladière 2010 qui s'exprime avec de jolis tannins serrés et une finale réglisse, du Clos Faubard 2010 1er cru, avec ses fruits noirs très élégants, vin de garde charnu à souhait, au Santenay Beauregard 2010 1er cru, issu de vendanges entières, non égrappées, dont le nez de noyau de cerise et de bulbe d'iris se retrouve dans une bouche veloutée, légèrement sanguine. Et dès que l'on commence à remonter dans le temps, comme avec le Clos Faubard 2009 ou 2006 par exemple, les rouges s'arrondissent en un doux velours...

Muzard-2012-006.jpg


Car si le domaine Muzard s'inscrit désormais dans une belle modernité, il n'oublie pas pour autant ses racines gauloises, comme à l'image de ce "m" stylisé qui orne désormais l'étiquette des bouteilles et rappelle à la fois les douces côtes de Santenay... et la moustache du grand-père Auguste (!) qu'il convient de continuer à honorer dignement, comme le fait Claude, avec l'association des "Tontons trinqueurs" qu'il a fondée et qui se veut une assemblée de joyeux gaillards... Ils seront le 15 avril 2013 à Paris, ne les manquez pas ! En attendant, venez trinquer à Romorantin avec nos joyeux drilles de Santenay, vous ne le regretterez pas non plus...    

 

lichen-mini.jpg
Le week-end du samedi 19 et du dimanche 20 janvier 2013 sera consacré au domaine Lucien Muzard & fils
en présence de Claude et de Hervé Muzard

Grand Hôtel du Lion d'Or
Rencontres de la Saint-Vincent 2013

Dîner du samedi - Déjeuner du dimanche
Accords mets-vins exclusifs réalisés par Didier Clément avec les vins du domaine 
Réservation au 02 54 94 15 15 ou par mail info@hotel-liondor.fr

logo_rc.gif

Repost 0
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 12:43

Delecheneau-vignes-copie-1.jpg


Nous suivons Damien Delecheneau depuis 10 ans et avions décelé chez ce jeune vigneron une patte, un rare talent,  une passion du terroir chevillée au corps. Notre premier souvenir est celle d'un jeune éphèbe aux cheveux longs nous guidant avec bonheur dans ses vignes et nous expliquant ce qu'était le "riage tournant". Damien venait de reprendre le domaine de son père, la Grange Tiphaine, et, avec ses connaissances de jeune oenologue et son expérience des grands vignobles étrangers de Californie et d'Afrique du Sud, avait sagement décidé de revenir en France pour s'occuper de ce magnifique vignoble dominant la Loire et le château royal d'Amboise, avec la ferme intention d'en découdre avec des cépages réputés indomptables, tels que le chenin et le côt.

Grange Tiphaine 2012 007
Dix années plus tard et après avoir suivi toutes les étapes du cheminement de Damien et de sa compagne Coralie, nous venons de faire une dégustation époustouflante au domaine, la semaine dernière. Dégustation émouvante tant les vins, et leurs jeunes vignerons, semblent avoir maintenant avoir atteint une assise et une maturité dans leur expression. Ne cherchez pas ici l'extraction ou la surpuissance qui roule des épaules, mais, au contraire, de joyeux compagnons qui s'inscrivent dans le droit fil de la tradition rabelaisienne, brillants et affûtés comme le diamant, droits et sincères, tous sur un fruit revendiqué et réjouissant.    

 

 Grange Tiphaine 2012 014  Grange Tiphaine 2012 016

Tout est dit dans les regards...

La grande surprise de cette dégustation fut la singularité des arômes exprimés

Le sauvignon, nous connaissons, mais un sauvignon qui possède autant de minéralité au point d'avoir l'impression de "sucer le caillou", sort des sentiers battus avec des arômes de pomelos et d'iode, tirant avec l'aération sur des notes de truffe, était assez bluffant (Cuvée Quatre Mains 2010 réalisées sur une vieille vigne de plus de 60 ans).

Bécarre 2011, pourtant composé à 100% de cabernet, s'exprimait sur un premier nez de fraise et de framboise, poivré en bouche, et pas du tout sur les notes typiques de poivron.

Clef de Sol Rouge 2011, assemblage de cabernet et de côt, était gourmand à souhait.
 
Grange Tiphaine 2012 011
Mais le meilleur était encore à venir avec le Côt Vieilles Vignes 2011, absolument remarquable, avec ses notes de bulbe d'iris et de violette, racé, sans aucune aspérité ni rusticité souvent commune au côt : une franche réussite.

Nouveau-nez (Pétillant naturel) nous a agréablement rafraîchi avec sa bouche de pomme juteuse et ses bulles crémeuses qui "sabayonnaient".

Avec Clef de Sol blanc 2011, 100% Chenin, nous avons rejoint Montlouis, avec une bouche prune-mirabelle et une légère amertume de noyau de fruit.

Quand arriva le Grenouillères 2011, le demi-sec du domaine, nous eûmes l'impression de goûter à un parfum !
Son nez de mirabelle confite se confirmait en bouche avec générosité et dans une superbe gourmandise.
Indéniablement notre deuxième coup de coeur avec le Côt Vieilles Vignes 2011.

Quant à l'Equilibriste 2010, il confirmait nos précédentes impressions avec un nez beurré, une bouche étonnament fraîche pour un moelleux 100 % chenin, délicieusement muscaté.

Delecheneau Coralie
N'oublions pas Coralie, la charmante compagne de Damien, qui, en tant qu'oenologue, participe, ô combien, à cette belle réussite. Deux enfants et un nouveau chais plus tard, nous les avons retrouvés bien installés, affirmant leur démarche avec conviction et cohérence comme en témoignent les ruches installées en lisière de leurs vignes pour faciliter la pollinisation et une parcelle exploitée en luzerne bio pour fournir du fourrage à un éleveur voisin...
Voici une vidéo pour découvrir leur domaine...

 

lichen-mini.jpg
Le week-end du 12 et du 13 janvier 2013 sera consacré au domaine de la Grange Tiphaine
en présence de Coralie et Damien Delecheneau

Grand Hôtel du Lion d'Or
Rencontres de la Saint-Vincent 2013

Dîner du samedi - Déjeuner du dimanche
Accords mets-vins exclusifs réalisés par Didier Clément avec les vins du domaine 
Réservation au 02 54 94 15 15 ou par mail info@hotel-liondor.fr

 

logo_rc.gif


 

    

Repost 0
Published by Marie-Christine et Didier Clément - dans Rencontres de la Saint-Vincent
commenter cet article
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 15:29



"Dans le monde entier, le Champagne fournit le rituel de la festivité, de la célébration,
de l'évènement agréable, positif, heureux.
Le champagne est devenu "LA façon de se réjouir dans le monde
".
Claude Fischler, sociologue de l'alimentation, CNRS, Ay, 27-28 oct. 2011.

Le champagne est le seul fait culturel et social universel.

Amour et Champagne, couple rêvé !
Nous fêterons la Saint-Valentin avec les bulles sensuelles et poétiques de notre Champagne maison, le Champagne Ruinart, les samedi 11 et dimanche 12 février 2012.

lichen-mini

 

 Le week-end du 11 et du 12 février 2012 sera consacré au Champagne Ruinart
 en présence de Christophe Garnier, brand ambassador.

 

Grand Hôtel du Lion d'Or

Rencontres de la Saint-Vincent 2012
Dîner du samedi - Déjeuner du dimanche
Accords mets-vins exclusifs réalisés par Didier Clément avec le Champagne Ruinart

logo_rc.gif

Repost 0
Published by Marie-Christine Clément - dans Rencontres de la Saint-Vincent
commenter cet article
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 14:29

Le Pas Saint Georges Vignes-copie-1

 Le vignoble du Pas Saint Georges

 

Retrouver Pascal Delbeck sur son nouveau terroir de Saint Georges Saint Emilion est un réel plaisir car nous savons qu'il possède cette intelligence rare du sol, qu'il saura en révéler toutes les potentialités. Pascal sait vous rappeler à la réalité du vignoble. Ses vignes sont implantées sur de très belles pentes sud-est qui pourraient rivaliser avec sa voisine classée.
 
Didier-Clement-et-Pascal-Delbeck-de-dos-copie-2.JPG

Didier Clément et Pascal Delbeck surplombant le vignoble

Après avoir été le vinificateur adulté d'Ausone et de Belair, Pascal exploite désormais deux vignobles propres : Château Tour du Pas Saint Georges à Saint Georges Saint Emilion et Château Âme de Musset en Lalande de Pomerol. Il produit également un Bordeaux, le Château Dubois-Challon. Sa fille Amandine l'a rejoint dans cette nouvelle aventure.

Amandine-batonnage.jpg

 Amandine en plein bâtonnage au Château Dubois-Challon

 
Quelque soit le vignoble dont il s'occupe, Pascal Delbeck fait toujours preuve d'une grande recherche dans sa réflexion. On peut le considérer comme le Léonard de Vinci de la recherche viticole. C'est lui qui introduisit les premières tables de tri, la pression et l'écoulement des jus par gravitation dans le Bordelais, etc. Il avait également mis au point à Belair un système de retraitement naturel des eaux du vignoble.
Adepte de la biodynamie depuis plus de trente ans, il travaille actuellement sur un prototype pour le travail des sols en surface qui maintiendrait intacte la vie microbienne au pied du cép. Récemment, il a mis au point un nouveau système de pigeage qui descend le chapeau de raisins sans acoups dans le fond de la cuve afin d'éviter l'oxydation des jus : l'hélicopigeur.  
 helicopigeur.jpg

 L'hélicopigeur de Pascal Delbeck

 

Les vins maintenant ! A la dégustation, le Saint Georges Saint Emilion s'exprime, en général, sur des notes complexes de fruits rouges cacaotés et, le Lalande de Pomerol, sur une expression racée et onctueuse.

 

 

                                 Verre dans la pénombre       Magnums 1995


Les vins présentés lors de cette dégustation seront :

A l'apéritif : Château Tour du Pas saint Georges 2001 et une nouvelle cuvée "Trésor du Grand Moine" 2008 une nouvelle parcelle en appellation Lalande de Pomerol.

Sur le premier plat : Fleur Amandine du Château Dubois-Challon 2010 aux arômes de fleur d'acacia et de sureau avec une très jolie fraîcheur, à la note finale d'amande douce.
 
Sur le deuxième plat : Château Âme de Musset 2007 avec une dominante de merlot qui donne un vin très croquant et complètement sur le fruit, aux arômes de mûre et de framboise.

Sur le troisième plat : Château Tour du Pas Saint Georges 2003 aux notes solaires d'épices, d'écorce d'orange et de garrigue tout en nuances avec une finale cacaotée.

 

Sur les fromages : un vieux millésime de L'année de référence, un Château Tour du Pas Saint Georges 1982 dont la robe améthyste se décline en tannins fondus aux notes de tabac et de cuir.

Sur les desserts : un Crémant blanc en méthode traditionnelle tout en fraîcheur et en agrumes.  Pascal-Delbeck-terrasse.jpg  Pascal Delbeck sur sa terrasse surplombant le vignoble de Saint Georges Saint Emilion


Au cours du menu, sera également utilisée une "fantaisie" de Pascal : le sel du vin, reprise d'une idée de sa grand'mère, Valentine Cornier, qui mélangeait du sel de l'ïle de Ré et différentes épices. Aujourd'hui Pascal Delbeck Développement commercialise des sels de vin conçus avec différents cépages, intitulés Fleur de  Merlot, Fleur de Cabernet, Fleur de Syrah ainsi qu'un Sel du Château. Pour plus de renseignements sur les sels de vin, voir ici.  
lichen-mini

 

 Le week-end du 14 et du 15 janvier 2012 sera consacré aux Châteaux de Pascal Delbeck
 en présence de Pascal et Amandine Delbeck

 

Grand Hôtel du Lion d'Or

Rencontres de la Saint-Vincent 2012
Dîner du samedi - Déjeuner du dimanche
Accords mets-vins exclusifs réalisés par Didier Clément avec les vins du domaine Delbeck

logo_rc.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Didier Clément - dans Rencontres de la Saint-Vincent
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 16:45

salle à manger Grand Hôtel du Lion d'Or Romorantin
Samedi  7 et Dimanche 8 Janvier

Galettes, Feuilletés et autres Vol-au-Vent
 

            En hommage à la tradition de l’Epiphanie, nous fêterons les rois en déclinant des pâtes feuilletées sucrées et salées. Dartois, tourtes, coulibiacs, vol-au-vent,  bouchées à la reine, galettes, notre gastronomie française est riche de ses préparations gourmandes que nous voulons remettre à l’honneur. Nul doute que ces feuilles légères et croustillantes qui s’élèvent comme par magie en un millefeuille aérien au goût beurré sauront vous séduire…    

 

Samedi  14 et Dimanche  15 Janvier

Les Châteaux Tour du Pas Saint-Georges et Ame de Musset de Pascal Delbeck
 
  
         Après avoir été le vinificateur adulé d’Ausone et de Château Belair, Pascal Delbeck est aujourd’hui l’heureux propriétaire de deux magnifiques domaines, le Château Tour du Pas Saint-Georges à Saint-Georges Saint-Emilion et du Château Ame de Musset en appellation Lalande de Pomerol. Fidèle à ses vinifications rigoureuses, à ses recherches toujours novatrices et à son amour des terroirs, Pascal, dans une quête perpétuelle de perfection, explore avec toujours autant de passion et de prestance ces deux châteaux à dominante de merlot. Le premier se décline dans une expression classique d’une grande suavité sur des notes de fruits rouges cacaotés ; l’autre est un Pomerol racé et onctueux. Loin des envolées lyriques, Pascal Delbeck a su retrouver une vérité : le plaisir authentique du vin.

Pour découvrir la journée préparatoire de cette Rencontre, c'est ici.

 

Samedi  21 et Dimanche 22 Janvier

Les vins catalans du domaine DANJOU-BANESSY

         Dans le ventre de sa mère, Benoît DANJOU savait qu’il allait devenir vigneron ! C’est dire si l’atavisme est fort dans cette vallée de l’Agly, voisine de Perpignan ! Officiellement le domaine produit des vins blancs en appellation côtes catalanes, des vins rouges en côtes du Roussillon et des Rivesaltes. Cette catégorisation ne tient pas compte de l’enthousiasme de Benoît qui présente des vins d’une pureté, d’une personnalité et d’une sincérité étonnante ! Enraciné dans ce terroir de schistes, rude et sévère, garant des traditions avec une exceptionnelle collection de Rancio sec et de Rivesaltes précieusement conservée dans une « sacristie », initiée par le grand-père Denis Banessy, Benoît Danjou incarne l’âme catalane dans toute sa splendeur. Venez le rencontrer, lui et son complice de toujours, son frère Stéphane ! Leurs vins engagés vous donneront confiance dans la possibilité d’émerveillement du vignoble français. 

Pour découvrir la journée préparatoire de cette Rencontre, c'est ici.
                 

 

Samedi  28 janvier et Dimanche 29

Les SANCERRE du domaine VACHERON

            Le sancerrois est notre terrain de jeu favori depuis plusieurs décennies. Une jeune génération est en train d’émerger qui magnifie ces exceptionnels terroirs. Jean-Dominique et Jean-Laurent Vacheron, qui ne sont pas frères mais cousins, ont effectué une véritable révolution culturelle en étant en 2006 le premier domaine entièrement classé en biodynamie. Ils exploitent de magnifiques parcelles à silex comme « Les Romains » en blanc ou « Les Belles Dames » en rouge, et multiplient dernièrement différentes expressions parcellaires toutes plus remarquables les unes que les autres. Les deux cousins passés maîtres dans l’art des pulvérisations à base de plantes infusées, prônent une viticulture moderne, qualitative et écologique. De millésime en millésime, leurs vins s’imposent parmi les plus grands avec leur nez de sauvignon explosif d’une grande fraîcheur aromatique et leurs rouges profonds et gourmands...   

Pour découvrir la journée préparatoire de cette Rencontre, c'est ici.

 

Samedi 4 et Dimanche 5 Février

Les CÔTES RÔTIES de Stéphane OGIER

         Après des études viticoles, Stéphane Ogier a rejoint le domaine familial en 1997. Depuis, il n’a eu de cesse de rassembler les plus belles parcelles des côtes blondes et brunes de la Côte Rôtie. Son dynamique enthousiasme l’entraîne à pas certains vers une éclatante reconnaissance. Ses vins sont déjà considérés comme rares. Gagné par le virus des coteaux de Seyssuel, il a aussi tenté l’aventure de la redécouverte de ce vieux terroir oublié qu’il magnifie dans des cuvées extrêmement droites, expressives et gourmandes. A chaque millésime, il présente des vins  sanguins et séveux, aux notes de fruits noirs et aux tannins soyeux d’une extrême élégance. Ce vignoble roux aux formes serpentines, à la généreuse syrah, a enfin trouvé son jeune prince !       

Pour découvrir la journée préparatoire de cette Rencontre, c'est ici.   

 

Samedi 11 et Dimanche 12 Février

Le CHAMPAGNE RUINART – SAINT VALENTIN
 
     Nous fêterons la Saint Valentin avec notre champagne maison, le champagne RUINART, symbole d'excellence et de raffinement. Nous aurons le plaisir d’accueillir Jean-Pierre STEINSULZ, directeur commercial France, qui vous commentera, avec Christophe GARNIER  la très élégante cuvée "R" et la superbe cuvée de prestige "Dom Ruinart" blanc, aux bulles toujours aussi fines et subtiles.

 

Samedi 18 et Dimanche 19 Février

La TRUFFE NOIRE avec Pierre-Jean PEBEYRE

     Que nous réserve la récolte 2012 ? La truffe relève du miracle. Sa formation, son développement, sa découverte, son goût, chaque étape de son histoire est un heureux hasard. Incollable sur ce sujet, Pierre-Jean PEBEYRE répondra à toutes vos questions sur la mystérieuse Tuber Melanosporum qui vous sera présentée sous différentes déclinaisons au moment de sa plénitude. Un rendez-vous attendu, à ne pas manquer.

 

 lichen-mini.jpg

Grand Hôtel du Lion d'Or
Romorantin-lanthenay

Dégustation apéritive offerte
Menu "Saint-Vincent" à 100 € STC, hors boisson

 les dîners du Samedi et déjeuners du Dimanche

Menu "Truffe" à 120 € STC, hors boisson, les 18 et 19 février

Réservation Tél. 02 54 94 15 15 
Info@hotel-liondor.fr

logo rc-copie-1

Repost 0
Published by Marie-Christine et Didier Clément - dans Rencontres de la Saint-Vincent
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 12:07

 Sancerre.jpg

 

Parmi les jeunes générations du Sancerrois, Jean-Laurent et Jean-Dominique Vacheron s'imposent non seulement par la qualité exceptionnelle de leur vins mais aussi par leur ouverture d'esprit. Pionniers en biodynamie sur l'appellation, - leur domaine est classé depuis 2006 -, les deux cousins, Jean-Laurent, l'oenologue, et Jean-Dominique, le vigneron, ont su adapté le domaine familial aux exigences de leurs objectifs. 

 


Présentation de la parcelle des Romains.

Leur amour de la Bourgogne les a amenés à privilégier des vinifications parcellaires qui apportent complexité et précision à leurs cuvées. Certaines sont présentées à part comme "Guigne-Chèvre", "Paradis", "Chambrates" et bien sûr "Les Romains", d'autres sont assemblées dans la cuvée du domaine.

 

 Vacheron-2011-022.jpg


Nous avons pu goûté le millésime 2011 dans une première mise, sur la cuvée du domaine, un vin aux arômes de fruits blancs, pêche blanche avec de jolis équilibres et ensuite, sur barriques, les différentes parcelles : la signature générale est une expression minérale extrêmement précise où l'on retrouve le côté iodé et salin des calcaires avec  toujours des nez élégants, très nets, et de jolies nuances sur des bouches à la fois vives et serrées dans la texture des jus. 

 

Vacheron-2011-017.jpg 

Les rouges 2011 ont été goûtés sur cuves. Malgré la précocité, on a vraiment l'impression de croquer un fruit mûr et gourmand et les vins ont déjà des tannins d'une grande élégance avec des arômes de bigarreau frais et de fraises des bois. 

 

Vacheron-2011-018.jpg 
Les deux cousins, complémentaires à souhait, allient non seulement une compréhension intelligente de leur terroir mais aussi un magnifique sens de la convivialité. Venez les rencontrer afin qu'ils puissent vous raconter leur démarche !

  Vacheron-2011-006.jpg

  de gauche à droite
Jean-Laurent et Jean-Dominique Vacheron

 

lichen-mini 

 Le week-end du 28 et du 29 janvier 2012 sera consacré au domaine Vacheron
 en présence de Jean-Laurent et Jean-Dominique Vacheron

 

Grand Hôtel du Lion d'Or

Rencontres de la Saint-Vincent 2012
Dîner du samedi - Déjeuner du dimanche
Accords mets-vins exclusifs réalisés par Didier Clément avec les vins du domaine Vacheron

logo_rc.gif

Repost 0
Published by Didier Clément - dans Rencontres de la Saint-Vincent
commenter cet article
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 12:34

Ogier-2011-003.jpg

 

L'hiver révèle les rodondités du paysage. En arrivant à Ampuis, on se trouve devant un Piémont dessiné par Albrecht Dürer. Les routes vertigineuses zigzaguent entre des vignobles roux, ligne serpentine qui dévoile au détour d'une colline, en contrebas, le ruban calme du Rhône. Ogier-2011-001.jpg

 

Stéphane Ogier fait partie des jeunes princes du vignoble français. Son père Michel, spécialiste de l'arboriculture, vendait son vin au négoce jusqu'en 1983 puis il décida de vinifier lui-même. Son fils, Stéphane, après des études d'oenologie à Beaune et un passage en Afrique du Sud, décida de rejoindre le domaine familial en 1997. Aujourd'hui ses 14 hectares contiennent certaines des plus belles parcelles de côtes blondes et des côtes brunes de l'appellation Côtes Rôties. 

 

Ogier-2011-005.jpg


Ce gaillard à la carrure d'un trois quart centre de rugby vous accueille avec chaleur et gentillesse malgré sa notoriété montante. Très attaché à l'expression de ses différents terroirs, Stéphane choisit selon les parcelles et la maturité des raisins récoltés d'érafler ou non sa vendange pour donner une définition en parfaite osmose avec la personnalité de ses vignes.

 

Ogier 2011 007


Notre dégustation a commencé avec les rouges 2011 et 2010 sur fût. 2011 est un millésime de vigneron par excellence qui a demandé un gros travail dans la vigne toute l'année, des tris importants en raison de maturités inégales et des vendanges étalées sur un mois. En général, Stéphane privilégie un élevage long pour apporter profondeur et élégance.

 

Les parcelles ont été goûtées par fût, avant assemblage : "But du mont", "le Besset", "le Vernet", "le Champon", "Belle-Hélène", "Lancement" . La tendance générale est aux jolis arômes de fruits noirs, séveux et sanguins aux tanins soyeux et déjà élégants. On a vraiment l'impression, à chaque verre, de croquer dans le fruit.

 

Ogier-2011-012.jpg

 

Stéphane vinifie également de façon aussi rigoureuse des vins de Pays très intéressants comme l'hyper gourmande  cuvée "Rosine", qui provient d'une vigne en limite d'appellation sur le dernier coteau au Sud de Côte-Rôtie, l'excellente "Ame soeur" en côteaux rhôdaniens plantés sur les côteaux de Seyssuel et des Saint-Joseph rouges et blancs.

 

Nous avons poursuivi avec la dégustation des blancs lors du déjeuner : un Viognier très aromatique, sans caricature, avec une très belle définition d'agrumes : des Saint-Joseph à la très belle minéralité , un magnifique Condrieu aux notes de schiste fumé et aux arômes de pomelos.

 

    Ogier-2011-013.jpg

 

 

Toutes ces très belles expressions en blanc et en rouge seront présentées lors du week-end qui lui sera consacré. Une très belle découverte et un immense merci à Stéphane Ogier pour ce beau moment partagé !

 

lichen-mini 

 Le week-end du 5 et du 6 février 2012 sera consacré au domaine Michel et Stéphane Ogier
 en présence de Stéphane Ogier

 

Grand Hôtel du Lion d'Or

Rencontres de la Saint-Vincent 2012
Dîner du samedi - Déjeuner du dimanche
Accords mets-vins exclusifs réalisés par Didier Clément avec les vins du domaine Michel et Stéphane Ogier

logo_rc.gif
 

 

Repost 0
Published by Marie-Christine Clément - dans Rencontres de la Saint-Vincent
commenter cet article

Présentation

  • : Sapere le blog de Marie-Christine et Didier Clément
  • Sapere le blog de Marie-Christine et Didier Clément
  • : De la dégustation dépend notre sens esthétique ; de nos modes alimentaires dépendent notre façon de juger, d'appréhender le monde. Réflexions, articles, rencontres, dégustations et autres gourmandises pour mieux percevoir toutes les saveurs du monde.
  • Contact

Recherche